Animalisme : la nouvelle religion

21/5/2018

Et si la vague vegan et la lutte contre la maltraitante animale cachait une idéologie cohérente et radicale ? La défense des animaux alliée à l'écologie profonde remet en cause les fondements même de la civilisation : supériorité des hommes par rapport aux autres espèces, opposition nature/culture, croyance au progrès, à la science, à la raison… Loin de la sensiblerie envers les chienchiens à sa mémère, l'animalisme a muté en une nouvelle religion… sans Eglise pour l'instant.

 

Please reload

Actualité
Please reload